Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
Accueil / Toute l'actualité / Défi XIII, un raid sportif et citoyen

Défi XIII, un raid sportif et citoyen


Les 19 et 20 juin derniers à La Ciotat (13), l’Union régionale sportive Léo Lagrange Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Protection judiciaire de la jeunesse des Bouches-du-Rhône ont organisé Défi XIII « Challenge Michel Armand », un raid sportif et citoyen auquel 24 jeunes, âgé.e.s de 14 à 18 ans, ont pris part.

Le Défi XIII « Challenge Michel Armand » s’adresse exclusivement aux jeunes des services de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), des associations de prévention des quartiers sensibles, des Foyers de l’enfance et des services habilités et conventionnés du territoire des Bouches-du-Rhône. Pour cette sixième édition, ils étaient 24 à relever le défi !

Le sport comme média éducatif
A travers des activités sportives de pleine nature, le Défi XII souhaite promouvoir des valeurs comme l’aventure, le courage, la solidarité, la citoyenneté, le respect des autres et de l’environnement… L’objectif du Défi XIII « Challenge Michel Armand » est d’utiliser le sport comme média éducatif. A partir des représentations et problématiques des jeunes, l’accent est mis sur les notions de limites (trouver une limite physique là où les limites symboliques font défauts) et de bien-être (physique, mental, social). Les activités dites à risques permettent aussi de travailler sur la restauration de l’image de soi. Ce défi sportif n’est que prétexte à la mise en œuvre d’une action éducative :

En amont : la passivité, l’ennui et le peu de motivation représentent souvent l’état général de ces jeunes. Il s’agit alors de les mobiliser sur les journées territoriales et régionales sport ou des sorties les mercredis après-midi et pendant les vacances afin de se préparer collectivement au raid.

En aval : exploiter cette dynamique née de leurs exploits pendant le Défi XIII « Challenge Michel Armand » dans le milieu scolaire et professionnel. Ces jeunes souffrent souvent d’une image très négative d’eux-mêmes. L’idée est de les valoriser en faisant référence à ce qu’ils ont été capables de faire pendant ce raid aventure.

Collectif et dépassement de soi au programme
Les épreuves ne nécessitent pas de maîtrise particulière, même si les activités proposées demandent des efforts physiques intenses, une réelle motivation à vouloir dépasser ses limites est indispensable pour réussir le défi. Ce ne sont pas les performances individuelles qui sont mises en avant mais la volonté de s’inscrire dans un collectif avec ce que cela implique d’entraide, d’encouragement, de déception mais aussi de plaisir de vivre une aventure collective. Au programme : via ferrata, kayak de mer, parcours sous-marin, épreuve de construction et parcours en radeau… Le raid n’est pas une fin en soi mais l’occasion de provoquer une rencontre entre des adolescent.e.s en difficulté et des adultes, d’initier voire enrichir une relation éducative.