Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
Accueil / Toute l'actualité / Le street à monocycle, tout un art

Le street à monocycle, tout un art

©Vincent Briot

Le week-end du 16-17 avril s’est déroulé à Nantes une street jam. Kèsaco ? Il s’agit d’un événement informel, qui envahit l’espace urbain pour le sublimer en l’utilisant comme obstacle. Une compétition de street toute la journée du samedi, qui a réuni les meilleurs Français de la discipline. Sur les rangs Eddie Ducol, troisième en slopestyle au dernier championnat du monde. Alexis Mercat, jeune et talentueux monocycliste basé dans les Alpes. Cléden Guichard, qui représente « l’ancienne » génération du street. Un explorateur de mobilier urbain ! Et puis des plus jeunes, encore en apprentissage comme Sasha Vappereau ou Souryan Dubois.

Les riders se déplacent de spot en spot, sous l’œil attentif des juges. L’ambiance est conviviale, et les lignes sont ouvertes par les uns et tentées par les autres. L’entraide est là. Rapidement, Eddie et Cléden prennent le dessus, au sens propre du terme : ils vont haut. Leur amplitude est énorme, ces gars là sont capable de sauter à plus d’un mètre de hauteur, alors quand l’impulsion est prise au dessus de marches, l’image est impressionnante. Et quand en prime on y ajoute des rotations du monocycle (flip, unispin), il y a de quoi rester scotché !

Eddie sera victime de cette hauteur, il cassera coup sur coup deux jantes, probablement à cause d’un défaut de son axe. Il est donc plus sur la retenue pendant la deuxième partie de la compétition, et c’est logiquement Cléden qui s’impose, devant Eddie. A la troisième place, le jeune Souryan Dubois, qui ose, ne s’épuise jamais et aborde les obstacles avec enthousiasme. Bravo à lui !

Mention spéciale pour Nicolas Potier, qui aura impressionné en roue impossible, une simple roue libre, sans selle et sans pédales.

©Vincent Briot

On enchaîne sur un contest de flat. Le flat, c’est une discipline au sol, ou les riders enchaînent les mouvements, sur le pneu, sur les manivelles, les rotations du mono, une discipline impressionnante à haut niveau. Et du haut niveau, il y en a : Cyril et Alexis Mercat en ont fait leur discipline de prédilection, et Eddie Ducol n’est pas en reste. Damien Jeandel s’aligne également, ainsi que les jeunes Souryan Dubois et Maël Rondineau.

Les phases finales se déroulent sous forme de battle : un contre un, les riders enchaînent les figures et se répondent. C’est finalement Cyril Mercat qui s’impose, devant Eddie Ducol et Damien Jeandel. Nous aurons même eu un 900 side : le rider s’élève au dessus du monocycle, puis celui-ci fait deux tours et demi sur lui même avant que le rider viennent par le côté retomber dessus. Impressionnant !

Un beau week-end de street et de flat donc, merci à tous pour la participation. Ces disciplines méritent une plus grande attention. Elles sont spectaculaires, attractives et originales.

Retrouvez Cyril Mercat dans sa dernière vidéo en collaboration avec l’autrichien Lorenz Pöham

Lexique

Contest : compétition
Flip : rotation des pédales en l’air, le monocycliste retombe ensuite sur le monocycle
Ligne : enchainement de street, chemin et figures associées
Rider : monocycliste extrême
Slopestyle : discipline ou la vitesse et les figures comptent : il y a un certain nombre d’obstacles à passer, et le temps de parcours est également chronométré.
Spot : lieu ou les riders peuvent s’exprimer, faire du street
Unispin : rotation horizontale du monocycle en l’air, le monocycliste retombe ensuite dessus.

 

Suite à l’affiliation de plusieurs clubs de monocycle, l’Union nationale sportive Léo Lagrange (UNSLL) a mis en place une commission nationale monocycle en 2010, dont Muriel Care, présidente de Cycl’One, est l’actuelle présidente. Par l’intermédiaire de cette commission, l’UNSLL appuie ces associations dans leur structuration et leur développement. Aujourd’hui, 23 clubs de monocycle sont affiliés à l’UNSLL qui propose également des formations d’initiateur sportif dans cette spécialité.

 

Site web picto En savoir plus sur la commission nationale monocycle