Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
Accueil / Toute l'actualité / L’éducation populaire en action au Club Léo de Lormont

L’éducation populaire en action au Club Léo de Lormont

Photo Benjamin Géminel

En Gironde, le club Léo Lagrange de Lormont, s’il a conservé son statut de club multi-activités, est résolument tourné vers la pratique du basket-ball. Avec 200 adhérents répartis dans plus de 10 équipes, le club de Lormont accueille les basketteuses et basket-teurs de tous âges, pour pratiquer leur passion en loisir ou en compétition.

Mais depuis cette année, certains soirs, le club voit arriver les jeunes sans shorts ni baskets mais avec cahiers et manuels scolaires. 3 soirs par semaine, le club organise une aide aux devoirs pour les lycéen.ne.s du club. Initialement prévue l’année prochaine, la mise en place de l’aide aux devoirs a été précipitée par le décrochage scolaire d’un jeune lycéen fréquentant le club Léo.

Alertés de ses difficultés scolaires par le lycée qui avait du mal à mobiliser les parents, les responsables du club ont rédigé un accord tripartite entre le jeune, le club et son lycée : le jeune basketteur s’est donc engagé à se rendre 2 fois par semaine au foyer du club pour y faire ses devoirs. Dès la 2ème semaine, les bénévoles venus assurer cette aide aux devoirs trouvaient à la porte 10 jeunes supplémentaires venus eux aussi pour faire leurs devoirs.

Et ça marche ! Le premier jeune concerné brille par son assiduité et des contacts ont été noués entre le lycée, la famille et le club. Pour tou.te.s les jeunes joueur.euse.s, l’« outil basket » est un levier efficace pour leur faire prendre conscience de la nécessité de consacrer du temps et de l’énergie à leurs études.

Plus encore que de le pérenniser, l’idée pour l’année prochaine est de développer ce dispositif et de l’étendre aux collégien.ne.s, accueilli.e.s dans un second groupe. Le club est donc à la recherche d’enseignant.e.s à la retraite et autres bénévoles qui pourront venir épauler Anouchka Bon et Mehdi Terrier, respectivement vice-présidente et entraîneur du club, qui encadrent les jeunes maintenant 3 soirs par semaine.

Même si elle est née d’un contexte particulier, ce genre d’initiative peut inspirer des associations toujours plus désireuses de faire vivre nos valeurs au quotidien, parfois en dépassant le seul cadre de leur activité principale.

Site web pictoPour suivre l’actualité du club Léo Lagrange de Lormont, rdv sur leur page facebook