Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
Accueil / Toute l'actualité / Les détenus de la maison d’arrêt d’Osny boxent à coups de compliments

Les détenus de la maison d’arrêt d’Osny boxent à coups de compliments

Partant d’une idée de l’association culturelle La Ruche (Cergy), qui propose de donner le goût de l’éloge lors de « Batailles de compliments », les coordinations sportive (Union nationale sportive Léo Lagrange) et culturelle (Fédération Léo Lagrange) partenaires de la maison d’arrêt du Val d’Oise et du SPIP 95 à Osny se sont associées en octobre 2018 sur un projet inédit : « Boxe & Battle de compliments ».

C’est en collaboration avec la championne du monde de boxe Gaëlle Aman, originaire de Cergy, qu’ont été mis en place une alternance de séances de boxe et d’ateliers d’écriture et de déclamation sous forme de « battle », coachés par le slameur Hugo Ayala de la Ruche.

Lors de la restitution à la maison d’arrêt le 22 octobre, trois matchs de boxe ont été présentés. Avant chaque combat, les boxeurs se sont prêtés à un jeu plus insolite : un battle de compliments. Un exercice difficile au début, que les huit participants se sont finalement approprié : « Toi, tu as le cœur sur la main. Moi, peur que tu le brises entre tes poings », a-t-on pu entendre lors d’un battle ou encore « Une fois dehors envisage vite une vie bien », jusqu’à déclamer des compliments sur le personnel de surveillance qui encadre les activités en détention.

Avec l’apport d’un sport canalisateur comme la boxe, l’objectif majeur de ce projet était d’amener les participants à interroger leur relation à l’autre, leur maîtrise de soi, entre opposition, coopération, et valorisation mutuelle et ainsi, à travers les battles de compliments, de prendre le contre-pied de ce sport d’opposition et travailler sur les notions de donner/recevoir du positif.

La restitution a rassemblé plus 70 personnes, détenus, personnel pénitentiaire, salariés Léo Lagrange et partenaires extérieurs : un franc-succès et une fierté pour le groupe de participants. Un partenariat sport/culture Léo Lagrange sera reconduit l’an prochain, comme les deux années précédentes, pour continuer à proposer ce type de projets pluridisciplinaire à Osny.

Léo Lagrange Nord-Ile-de-France et le milieu carcéral francilien

Depuis 2016, Léo Lagrange Nord-Ile-de-France gère la mise en œuvre de la coordination culturelle à desti-nation des personnes placées sous main de justice en Ile-de-France. Elle assure ainsi la programmation culturelle à destination de l’ensemble des personnes détenues en Ile-de-France.

 

La programmation se veut la plus large possible de l’organisation d’évènements de divertissement à des projets plus soutenus et exigeants en termes d’implication ; une programmation ayant également pour voca-tion de permettre à la fois l’approfondissement de disciplines et la découverte de nouvelles pratiques cultu-relles et socioculturelles.