Espaces réservés  Salariés | Associations
Accueil / Toute l'actualité / PunShe boxx: l’émancipation des jeunes filles par le sport et la culture

PunShe boxx: l’émancipation des jeunes filles par le sport et la culture

Le Ring grenoblois est un club de boxe isérois, affilié à la Fédération Léo Lagrange depuis 2013. Construit en partenariat avec l’Union régionale sportive Léo Lagrange Auvergne Rhône-Alpes (URSLL ARA) et soutenu par le Fonds de dotation Léo Lagrange, son projet PunShe boxx vise à l’émancipation des jeunes filles issues de quartiers de la politique de la ville (QPV) et à leur insertion sociale et/ou professionnelle.

Le Ring Grenoblois, ou la boxe comme vecteur de lien social

Situé dans le QPV de Teisseire, le Ring grenoblois crée du lien social et promeut des valeurs humanistes et républicaines dans toutes les activités qu’il propose. Le club accueille un public de tout âge, de 6 ans (boxe éducative) à 60 ans (boxe loisir).

Le Ring s’engage régulièrement dans des projets autour de la citoyenneté, de la nutrition (« Boxons santé », « Tournoi du boxeur citoyen », « Sport et posture »…) pour permettre à des jeunes d’aborder la vie de la meilleure manière qu’ils.elles puissent.

Toujours en se servant de la boxe comme un outil au service de la citoyenneté, le Ring grenoblois, avec l’appui de l’URSLL ARA, a décidé d’aller plus loin avec le projet PunShe boxx, à destination des jeunes filles des quartiers.

PunShe boxx : du quartier au Sénat, en passant par le ring

PunShe boxx, c’est l’ambition d’utiliser la boxe comme un prétexte pour capter les jeunes filles du quartier, leur permettre de découvrir de nouveaux horizons, leur donner des outils et favoriser leur émancipation.

En mai 2018, la première étape de ce projet a été la création du groupe de jeunes filles. Côté boxe, un créneau spécifique et du matériel d’entrainement leur a d’abord été dédié.

Première victoire: capter ces jeunes filles souvent en rupture avec la pratique sportive.

Une fois la petite équipe de 10 filles créée et responsabilisée, Sébastien Pilot, entraîneur et président du Ring grenoblois, leur a proposé de diversifier leurs activités (salsa ou monocycle par exemple). D’abord à l’initiative de ces choix d’activités, l’entraîneur a ensuite laissé le groupe PunShe s’autogérer et décider des thématiques des séances, selon leurs envies.

Participation à des concerts ou à des matchs, course dans la boue Muddy angel, visites à Paris, participation à des maraudes, formation aux gestes de premiers secours, découverte de la danse et initiation à l’équitation: autant d’évènements qui ont rassemblé les filles du groupe tous les 2 mois, en plus de leurs entraînements hebdomadaires.

Les jeunes boxeuses seront aussi le sujet d’un reportage-documentaire dans le cadre des Jeux Olympiques de 2024 diffusé sur France Ô, en mai 2019.

Comme une reconnaissance, le groupe PunShe a également été reçu au Sénat où elles ont pu jouer une saynète promouvant la pratique du sport au féminin.

Des partenariats essentiels

L’URSLL ARA pilote le projet en partenariat avec la Fédération Française de boxe, PunShe boxx en est la déclinaison au sein du Ring grenoblois.

Le Ring grenoblois a aussi été lauréat de l’appel à projet régional « Fais-nous rêver » de l’Agence pour l’Éducation par le Sport, permettant aux jeunes filles de se rendre au Sénat.

La subvention du Fonds de dotation Léo Lagrange, accordée en 2018, a permis la mise en place d’un créneau horaire mensuel réservé aux filles, en lien avec les activités dont elles avaient envie. La conception, la mise en œuvre et l’évaluation de ces activités leur ont été confiées.

Lauréat de l’appel à projets Léo Assos, le Ring grenoblois a pu acheter du matériel de condition physique et de fitness : matériel de renforcement musculaire, petites haies, petites haltères, plateformes de saut. La subvention a aussi permis de financer les différents intervenants (théâtre, self-défense, etc…).

Des expériences qui se transforment en compétences

La constitution de ce groupe, formé autour d’un noyau dur d’une dizaine de jeunes filles, vise à les faire gagner en autonomie, à sortir de leur zone de confort, de leur environnement. Pour cela, elles montent elles-mêmes des projets qui les intéressent, qui valorisent leurs expériences, mais qui permettent également d’aller à la rencontre d’autres jeunes filles.
PunShe boxx permet de valoriser l’acquisition de nouvelles compétences dans un processus de prise de conscience.

Outre les actions ponctuelles, il y a un suivi annuel du parcours de vie des filles avec de l’aide aux devoirs, de l’aide pour rechercher un stage, etc…

La participation des jeunes filles à des maraudes apporte également une dimension solidaire au projet et est un réel indicateur de l’évolution des membres du groupe.

Sébastien Pilot conclut:

« L’objectif plus global est l’acquisition d’expérience dans la réalisation de projets, le goût de l’organisation, de gagner en compétence et en confiance dans la réalisation d’actions ou dans la volonté de réaliser un rêve. »

Le projet continue, et il prend même toute sa place dans une expérimentation de l’Union nationale sportive Léo Lagrange sur le développement de structures multi-activités, Flexsports.

En savoir plus :

Coordonnées pictoLe Ring grenoblois

Pour retrouver tous les lauréats 2018 des appels à projets du Fonds de dotation :

Coordonnées pictoleolagrange-fondsdedotation.org