Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
Accueil / Toute l'actualité / Championnats d’Europe de monocycle

Championnats d’Europe de monocycle

 
Il s’appelle l’ECU, European Championship of Unicycling. Sa deuxième édition avait lieu cet été à Sittard-Geleen au Pays-Bas et a réuni 700 monocyclistes d’une dizaine de pays. Beaucoup d’Allemands étaient au rendez-vous, quelques Danois, Suisses, Belges, et bien sûr une quarantaine de Français ! Bilan global : 19 médailles dont 6 titres pour les Français présents sur place (toutes catégories).

Du côté de la distance, Simon Jan continue sa montée en puissance. Il avait manqué de chance aux championnats du monde, mais il avait prouvé malgré tout son grand potentiel. Il n’a cette fois pas manqué le rendez-vous, puisqu’il remporte le 10km illimité avec 40 secondes d’avance, et termine deuxième au marathon illimité. De quoi engranger de la confiance avant les championnats du monde l’été prochain.

Le jeune Souryan Dubois avait déjà montré qu’il était costaud. Il ne cesse de progresser, l’entrainement paie ! Il remporte le marathon standard, et la course de côte, et se classe troisième dans deux compétitions très difficiles : le cross country et le cyclocross illimité. Anaïs Hébinger réussit également une belle performance en cyclocross illimité. Deuxième place pour l’alsacienne.

La lenteur, c’est technique. Baptiste Albert confirme son statut de roi international de la discipline en remportant la lenteur avant, et en terminant deuxième en arrière.

Fanny Riom acquiert une belle médaille internationale dans une discipline ultra technique, le stand still, qui consiste à rester immobile sur le monocycle le plus longtemps possible (sans mouvement de la roue, le corps sert à s’équilibrer). Elle prend la deuxième place, derrière une extraterrestre, l’allemande Ana Schrödinger qui mets le record du monde à 1h49.

Au basket, les Français sont des habitués des podiums : ils dominent la discipline depuis plus de dix ans. En l’absence des Woom, quadruple champion du monde en titre, ce sont deux équipes recomposées avec des habitués des tournois de la ligue de monobasket française qui prennent les deux premières places.

Il faut noter les très belles performances des plus jeunes, notamment du club Cirqu’en Retz (Saint-Brévin), mais aussi Monorail (pays Basque) et Educ’Sport 13 (Cabriès) ou Exa Team (Eguisheim). Julia Bretécher remporte le trial toutes catégories, et brillamment, puisqu’en finale, elle met deux fois moins de temps que sa plus proche concurrente à franchir l’ensemble des zones. Laura Philippe termine à une magnifique troisième place. Les deux filles multiplient les places d’honneur également en speed trial (Laura deuxième) et dans les différentes catégories de saut.

Adrien Maillet s’attribue une deuxième place en speed trial et une troisième en trial. Il a progressé à une vitesse fulgurante pour atteindre rapidement le haut niveau.

Dans les catégories d’âge, Enzo David prouve son agilité. Il remporte le slalom junior expert, et se place bien en trial, speed trial et street. Tiago Marant truste les premières places de saut chez les jeunes. Après un titre mondial en trial moins de quatorze ans l’année dernière, Maël Rondineau confirme en prenant cette fois la deuxième place, tout comme en street.

Quelques belles places en freestyle également, la discipline éclot enfin en France. Marin Michau et Lilie Marchand terminent deuxième en 16 – 17 ans. En 15 ans et plus, Marin et Esteban Immer prennent les deux premières places.

Un bon cru cette année, particulièrement chez les plus jeunes, ce qui promet pour l’avenir. Rendez-vous en Corée l’été prochain pour le championnat du monde !